Sébastien Guerendel

Transformation numérique des établissements de santé Entrepreneur salarié - Formateurs

Transformation numérique des établissements de santé

Image de
Logo entrepise

Prestation :

La nécessité de (re)mettre les professionnels de santé et les usagers au cœur des préoccupations de développement de l’hôpital numérique et communiquant constitue un levier fort pour répondre aux enjeux sociaux et sociétaux de l’évolution du système de santé (nouveaux besoins des patients et des professionnels de santé, modifications du contexte socio-économique, règlementaire et politique, GHT).

Les applications métiers sont de plus en plus proches du parcours du patient. Les professionnels de santé et les patients ont de fortes exigences en matière d’accessibilité à la bonne information et au bon moment.

Le système d’information et la sécurité de l’information sont aujourd’hui des éléments nécessaires et incontournables.

Le numérique en santé repose sur un socle essentiel : une maîtrise d’ouvrage efficace.

La connaissance des exigences et des attentes des métiers, la maîtrise du management de projets SI sont les éléments clefs de la performance du SIS entrainant un impact direct sur la qualité de la prise en charge des patients et sur le fonctionnement de l’organisation.

C’est dans ce contexte que s’inscrivent nos prestations de Maîtrise d’Ouvrage des Systèmes d’Informations en Santé (MOASIS).

Nous accompagnons et formons les professionnels de santé aux nouvelles technologies. Nous agissons également sur l’organisation et les processus de l’établissement pour une meilleure intégration des outils numériques.

Compétences / Thématique d'intervention :

  • Démarches et outils de la Maîtrise d’Ouvrage du SI en Santé (gouvernance, schéma directeur, mise en œuvre d’un DPI)
  • Modélisation et optimisation des processus métier
  • Gestion de projet
  • Accompagnement au changement
  • Management et sécurité des systèmes d’information

Mon actualité

Les algorithmes au service de la santé publique

Début 2015, la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et l’École polytechnique ont noué un partenariat d’une durée de trois ans dans l’espoir de découvrir si le big data est vraiment en mesure de bouleverser notre approche de la santé publique. Leur idée : utiliser les informations générées par notre système de santé pour développer des algorithmes de pharmacovigilance, de lutte contre la fraude ou encore d’optimisation du parcours médical. Cette collaboration a déjà débouché sur la création d’une formule capable de détecter un médicament potentiellement cancérigène.

https://usbeketrica.com/article/les-algorithmes-au-service-de-la-sante-publique